Investir dans le capital d’une PME pour payer moins d’impôts

Il existe différents moyens d’investir dans une PME tout en jouissant d’une fiscalité avantageuse. Ainsi, le particulier voulant investir pourra choisir entre le love money, le business angels, le crowdfunding, les fonds spécialisés ou la bourse. Il est donc possible de faire un investissement direct en souscrivant au capital de l’entreprise, ou de faire un placement dans les fonds spécialisés. Tout savoir sur la défiscalisation investir dans une PME.

Investissement direct dans le capital d’une PME

Il est possible de devenir associé dans une ou dans plusieurs projet de création d’entreprise grâce à la défiscalisation investir dans une PME. Au moment de la constitution ou lors de l’augmentation de son capital, vous pourrez faire des apports en numéraire, ou encore racheter les parts d’un associé. L’investisseur obtient directement des parts provenant du capital de l’entreprise. Ce type d’investissement demande des connaissances du marché. Il appartient aux investisseurs de se renseigner sur les chiffres clés de l’entreprise et de trouver eux-mêmes si cette dernière accepte les investisseurs extérieurs. Ils ont donc intérêt à se focaliser sur un secteur qui leur est familier. Investir dans une PME permet de générer des plus-values, de profiter d’une rentabilité supérieure, de profiter du développement économique local, sans oublier les avantages fiscaux que cela génère.

Avantages fiscaux

L’investissement dans une PME permet de bénéficier d’une réduction d’impôt et c’est ce qui s’appelle la défiscalisation investir dans une PME. Le taux de défiscalisation s’élève à 25% du montant investi, contre 18% l’année précédente. Les PME éligibles sont celles qui emploient moins de 250 salariés, qui réalisent un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et qui n’appartiennent pas à un grand groupe. Néanmoins, l’investissement est plafonné à 50 000 euros par an pour une personne et 100 000 euros pour un couple. Par ailleurs, l’investissement doit être maintenu pendant au moins 5 ans pour pouvoir bénéficier de l’avantage fiscal. Il faut préciser que cette réduction d’impôt est incluse dans le plafond des niches fiscales qui est de 10 000 euros.

Risques liés à l’investissement dans une PME

Malgré les avantages, les risques ne sont pas pour autant à écarter dans ce type d’investissement. Investir dans une PME nécessite des connaissances précises et détaillées de toutes les caractéristiques de l’entreprise. En effet, il n’y a aucune protection sur le capital investi et la possibilité de le perdre à tout moment n’est pas à négliger. De plus, le remboursement n’est possible que s’il y a un rachat des parts par un autre investisseur, ce qui fait que la date de remboursement n’est pas fixée à l’avance. En outre, le capital remboursé est lié aux performances réalisées par la PME. La possibilité d’un gain et d’une perte reste autant envisageable dans la défiscalisation investir dans une PME.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?
Vous voulez payer moins d’impôts ? Faites du bénévolat !