L’impôt sur le revenu : un exercice à répéter chaque année

L’impôt sur le revenu des personnes physiques concerne tous ceux qui sont domiciliés en France ou qui reçoivent des revenus de France. Les contribuables remplissent toutes les années une déclaration combinée pour définir le montant de l’impôt dû. Les quotients des ménages, les classifications de revenus, les crédits et les déductions fiscales modifient le montant à payer à l’État. En fait, l’impôt sur le revenu est dorénavant prélevé à la source et compté selon un barème graduel.

Les impôts sur le revenu : de quoi s’agit-il ?

L’impôt sur le revenu, comme l’indique son nom, est un impôt qui est déduit sur les revenus, les rendements et les plus-values. Ils sont basés sur les revenus réels ou supposés des personnes physiques, des ménages, des entreprises et des établissements à but non-lucratif au service des ménages.

Lorsqu’ils servent de base à l’estimation des revenus de leur propriétaire, ils incluent les impôts fonciers (terrains, constructions, etc.). Pour les ménages, cette taxe comprend principalement l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP), la Contribution Sociale Généralisée (CSG) et la Contribution au Service de la Dette Sociale (CRDS). Pour le secteur commercial, il s’agit particulièrement de l’impôt sur les entreprises. Vous pouvez vous servir d’une application en ligne pour le calcul de l’impôt sur le revenu. Pour plus d’informations, veuillez visiter declarationimpots.net.

Vous êtes taxable sur vos revenus : comment pouvez-vous le savoir ?

En France, les contribuables sont assujettis à l’impôt sur le revenu instauré en 1916. L’impôt sur le revenu a enduré d’importantes modifications pour former ce qu’il est aujourd’hui. Si vous habitez en France et percevez des revenus de la source française, vous êtes imposable au paiement de cet impôt français. Et ce, quelle que soit votre nationalité. Tous les revenus que vous percevrez de source française ou étrangère seront alors imposés en vertu des conventions internationales achevées par la France.

Si vous appartenez à un foyer fiscal, vos gains perçus par tous les membres de votre foyer fiscal sont relevé pour le calcul de votre impôt. Depuis le 1er janvier 2019, les salaires des contribuables sont déduits directement de l’impôt sur le revenu. Et cela, suivant un taux d’échantillonnage prédéfini : c’est le prélèvement à la source. Cependant, vous pouvez vous rendre compte en lisant votre avis d’imposition que vous avez encore un certain montant de l’impôt sur le revenu à payer malgré la mise en place de la retenue à la source. Sachez aussi que vous pouvez modifier complètement le taux de retenue à la source dans l’espace en ligne sur impôts.gouv.fr.

Déclaration de revenus et paiement des impôts sur le revenu en ligne : comment ça marche ?

Si votre impôt sur le revenu n’est pas prélevé d’une manière automatique et que vous voulez le payer en ligne, vous deviez déjà le faire avant le 20 septembre 2021. La déduction commençait le 27 septembre 2021. La déclaration fiscale vous permet d’effectuer l’inventaire de l’année en cours et d’actualiser votre taux de retenue à la source. La déclaration de revenus est simplifiée avec la déclaration automatique pour la deuxième année. Le délai de dépôt de la déclaration d’impôt dépend du mode de dépôt que vous avez opté. En déclarant vos revenus en ligne, vous bénéficierez d’un délai supplémentaire.

Si votre impôt sur le revenu n’est pas prélevé automatiquement et que vous ne souhaitez pas régler votre dû correspondant sur Internet, la date limite pour payer le montant d’impôt sur le revenu était le 15 septembre 2021. Pour effectuer le paiement en ligne, vous n’avez qu’à vous rendre sur le site des impôts : impots.gouv.fr. Vous pouvez également télécharger et utiliser l’application impots.gouv. Sur ce site, il va falloir que vous connectiez à votre compte personnel, qui demande votre numéro d’identification fiscale et votre mot de passe.

Pourquoi recourir aux services d’un cabinet en gestion de patrimoine ?
À qui s’adresse le PER ?