À qui s’adresse le PER ?

PER

Êtes-vous soucieux de votre vie après-retraite ? Vous demandez-vous comment vivre une retraite un tant soit peu analogue à votre vie d’avant ? Il vous faut anticiper ce moment sans revenus en souscrivant un plan épargne retraite. De quoi s’agit-il ? Pourquoi l’ouvrir ? Qui peut en bénéficier ? Comment fonctionne-t-il ? Par quels procédés y accéder ? Quels sont ses avantages ? Nous vous dévoilons tout ce qu’il faut pour comprendre en long et en large le PER.

Le PER, qu’est-ce que c’est ?

Produit d’épargne sur le long terme, le Plan épargne retraite est une solution adoptée par la loi PACTE. Elle constitue un tunnel en remplacement des traditionnels placements d’épargne retraite.

Existant depuis 2003, les anciens tels que le contrat Madelin, les PERP, les Perco et les Prefon sont abandonnés au profit des nouveaux placements, nés de la réforme et entrés dans le commerce depuis octobre 2019. Ces derniers, proposés sur le site perlib.fr, visent la constitution d’un complément retraite crucial.

À qui s’adresse le PER ?

Le nouveau PER est un produit pensé par les pouvoirs publics pour permettre à tout le monde d’anticiper sa retraite. Ainsi, le nouveau Plan épargne retraite regroupe un certain nombre de fonds constitués en deux blocs principaux à l’instar des plans épargne retraite collectifs et ceux à titre individuel.

Concernant les premiers, il en existe qui remplacent valablement les anciens Perco et sont destinés aux salariés, donc, dans un cadre professionnel : ce sont les plans épargne d’entreprise collectifs. Seuls les salariés ayant à leur actif une ancienneté de plus de 3 mois peuvent en bénéficier et ils sont facultatifs. Le PER d’entreprise qui a succédé à ceux de l’article 83 et aux PERE est, quant à lui, obligatoire et s’adresse à tout ou partie des salariés de l’entreprise.

Le plan épargne retraite individuel encore appelé PERin est le plus répandu sur le marché. Il substitue les anciens contrats Madelin et PERP. Il convient à tous les particuliers et ne requiert aucune obligation quant aux conditions d’ouverture. Pour ledit produit, nul besoin d’un seuil d’âge ou d’une situation professionnelle avant d’y souscrire.

Chez qui souscrire ce produit d’épargne retraite ?

Si vous souhaitez ouvrir un PER, vous devez vous adresser à l’un des organismes habilités à cet effet. Il peut s’agir de :

·        Compagnie d’assurance ;

·        Mutuelle ;

·        Banque ;

·        Organisme de prévoyance ;

·        Spécialiste en ligne expert en courtage de plan épargne retraite ;

·        Personne agréée ou conseiller en investissement.

·        Conseiller patrimonial exerçant en son propre nom.

Comment en ouvrir un ?

Selon l’établissement de gestion choisi, la forme de votre plan épargne retraite peut varier.

Il peut être question d’un contrat d’assurance de groupe auquel vous adhérez. Il ressemble de près à un contrat d’assurance-vie à la différence que le PER assurance est souscrit en euros, en eurocroissance ou avec des unités de compte (plus de détails à ce sujet sur Cofacerating.fr).

Votre souscription peut aussi prendre la forme d’un compte-titre qui vous donne la possibilité d’épargner différemment pendant votre vie active. Ici, votre investissement épargne se fait sur des supports financiers ; on parle de plan épargne retraite bancaire.

Comment alimenter ce produit d’épargne ?

Le produit d’épargne lié à la prévision retraite repose sur des fonds variables selon qu’il s’agit d’un organisme d’assurance, d’une banque ou d’un autre établissement agréé. Dès que la souscription est faite, les versements ouvrent droit à une imposition fiscale. Néanmoins, le PER doit être alimenté de l’une des façons suivantes :

·        Par un versement volontaire programmé ou payé librement pour un PERin ;

·        Par un versement volontaire, un compte épargne-temps ou des sommes provenant de l’intéressement, de la participation ou de l’abondement de l’employeur lorsque vous souscrivez une épargne collective dans l’entreprise ;

·        Par des versements obligatoires provenant de l’employeur ou directement de l’employé pour ce qui est de l’épargne obligatoire au sein des entreprises.

Le PER, pour quel avantage ?

La première raison pour ouvrir un PER, c’est pour la préparation de sa retraite. Il vous permet de disposer de revenus complémentaires à vie. Grâce à un plan épargne retraite, vous avez l’avantage de bénéficier de la valeur totale de votre cotisation lors de sa liquidation.

Il est plus favorable dans la mesure où vous pouvez anticiper une sortie en capital en cas de force majeure. Pour les épargnants salariés, leurs cotisations volontaires ou obligatoires sont prélevées de leur revenu imposable annuel, tandis qu’elles sont déductibles des bénéfices taxables des travailleurs non-salariés. Le versement du PER d’entreprise obligatoire est exempt d’imposition fiscale.

Crédit d’impôt : faire appel à un cabinet spécialisé
Trouver un conseiller en gestion de patrimoine à Nîmes